Votre lecteur Flash n'est pas à jour. Mettre Flash à jour.
Bolomètres
c'est froid!
    Aimant

    Bolomètres

    Des super-thermomètres

    Les supraconducteurs sont souvent utilisés dans des détecteurs de rayonnement appelés bolomètres. Ces détecteurs fonctionnent à très basse température et permettent d’étudier de façon extrêmement sensible un rayonnement faible, tel que le rayonnement fossile à 3 K de l’Univers par exemple.  Les bolomètres sont utilisés dans de nombreuses expériences d’astrophysique ou d’astroparticules. Parmi celles qui utilisent des thermomètres à base de supraconducteurs, il y a les expériences de recherche de matière noireCDMS et  CRESST.

    La sensibilité de ces détecteurs est telle qu’ils connaissent aujourd’hui un essor important et de nombreux projets y feront appel bientôt. Par exemple, on envisage d’équiper des satellites de bolomètres afin de détecter le rayonnement de l’Univers et de mesurer le fond cosmologique diffus par BSD. Ces bolomètres supraconducteurs pourraient aussi être utilisés pour la détection de planètes en dehors du système solaire par XO.

    crédits : S. Marnieros, CSNSM, Paris Sud 11 et CNRS

    Bolomètres.Le thermomètre supraconducteur est au centre des carrés




     

    CNRSSociété Française de PhysiqueTriangle de la physique
    Pied de pagehey ! C'est un bord arrondi ?
    c'est froid!
    CNRSSociété Française de PhysiqueTriangle de la physique