Votre lecteur Flash n'est pas à jour. Mettre Flash à jour.
Refroidissement d'atomes
c'est froid!
Aimant

Refroidissement d'atomes

Refroidir à l'extrême

Afin d’obtenir un condensat gazeux, il faut énormément refroidir les atomes : de 300 K à seulement quelques milliardièmes de degré du zéro absolu ! Pour cela on utilise principalement la lumière laser dont la force exercée sur les atomes est un million de fois plus grande que la gravité. C’est donc le développement technologique des lasers appliqués à la manipulation des atomes qui a permis les avancées des années 90.

Le refroidissement des atomes se fait en réalité en deux étapes. Tout d’abord, des faisceaux lasers permettent de ralentir les atomes : des photons (particules de lumière) sont envoyés à l’encontre des atomes, leurs chocs ralentissant ces derniers (jusqu’à des températures de l’ordre dix millionième de degré du zéro absolu). Pour refroidir encore plus les atomes, il faut « souffler » sur le gaz pour en retirer les particules les plus chaudes comme on le fait pour refroidir une tasse de thé. Cette technique dite d’évaporation permet d’atteindre les températures nécessaires de quelques milliardièmes de degré.

CNRSSociété Française de PhysiqueTriangle de la physique
Pied de pagehey ! C'est un bord arrondi ?
c'est froid!
CNRSSociété Française de PhysiqueTriangle de la physique